Actualités

COULOIRS HUMANITAIRES : Bonne nouvelle, le famille doit arriver le 17 octobre à Roissy

Alors que nous nous apprêtons à accueillir à Poligny une famille de réfugiés en provenance du Liban, voici le point de la situation.

 

Bonne nouvelle pour commencer : la famille doit arriver le 17 octobre à Roissy

 

C’est une famille de réfugiés irakiens avec leurs fils Elias, un jeune garçon de 10 ans, vivant depuis 7 ans au Liban.

 

Le logement mis à disposition gratuitement par la commune est aménagé grâce à l’efficacité des membres du pôle « besoins matériels ». L’installation d’internet est en cours. Cela permettra à la famille de communiquer avec les leurs.

 

Le pôle « apprentissage du français » se tient prêt et nous avons appris que les parents ont quelques notions d’anglais et qu’Elias a été scolarisé quelque temps dans une école francophone.

 

Grâce à la création d’un pôle « lien avec l’école » l’inscription d’Elias à Saint-Louis-Notre-Dame est en cours. Si tout va bien il pourrait intégrer l’école début novembre.

 

Nous avons deux tiers de confiance : les Pères Maurice-Marie Quéré et Francis Baudet.

 

Les fonds rentrent que ce soit de la part d’entreprises ou de particuliers. Nous avons collecté 60% des 18 000 € nécessaires. Il est toujours possible de faire un don par chèque libellé à Secours Catholique – CH Poligny et à adresser à la maison du doyenné, 10 rue du Collège à Poligny. Un reçu fiscal vous sera  adressé sur demande.

 

Grâce aux articles parus dans la presse locale, nous avons pu trouver des traducteurs. Nous sommes en train de voir leur rôle respectif dans l’accompagnement des premiers jours qui demandera une forte présence de leur part.

 

Denise Gaillard a accepté la responsabilité de « chef d’orchestre » du collectif et nous la remercions chaleureusement, cette mission étant essentielle au bon travail communautaire et à l’articulation des talents de tous.

 

Toutes ces bonnes nouvelles sont la preuve, si besoin était, de l’efficacité du « pôle prière ». Les sœurs Clarisses continuent à nous porter. Merci à elles !

 

Nous vous tiendrons bien sûr informés de la suite, en laissant à la famille le temps de s’installer, prendre ses marques dans une vie totalement nouvelle pour elle.

 

En vous remerciant de votre soutien par votre prière et vos dons.

Aménagement de l’église suite aux mesures sanitaires Post confinement

sur proposition de la Conférence des Évêques de France :

  1. Mise en place d’une signalétique qui informe sur les consignes de placement et les gestes barrière :

    • un banc sur deux disponible

    • distanciation d’1 mètre entre chaque paroissien sur chaque banc sauf pour les familles (parents et enfants)

    • capacité de l’église réduite  (voir pour chaque église)

  2. Dès l’entrée procéder à la désinfection des mains de chaque personne entrant dans l’église avec du gel hydroalcoolique par un service d’accueil désigné qui aura procéder au préalable aux mesures de désinfection des mains

  3. Port du masque obligatoire pendant TOUTE la célébration et ne doit en aucun cas être posé sur un banc

  4. Circulation adaptée dans la mesure du possible :

    • une porte pour l’entrée une autre pour la sortie afin d’éviter les croisements ;

    • en cas d’impossibilité : commencer de remplir les bancs les plus proches de l’autel.

    • A la fin de la célébration, demander aux paroissiens du fond de l’église de sortir en premier dans le respect des distanciations.

    • Eviter les regroupements sur le parvis

  5. Distribution des feuilles de messe par une ou 2 personnes après désinfection des mains avec du gel hydroalcoolique.    Les feuilles seront gardées et emportées par chaque paroissien.

  6. Pas de baiser de paix ; se saluer uniquement

  7. Communion : le mouvement devra se réaliser en conservant une distance suffisante entre les fidèles (1,50 m) ; garder le masque jusqu’au dernier moment et le soulever simplement pour éviter de l’ôter. Garder les mains tendues bien à plat avec une distance suffisante avec le prêtre.

  8. Pas de chorale mais uniquement un chantre-animateur ; chaque chanteur disposera de ses propres partitions qui ne seront pas transmissibles

  9. L’usage de l’orgue ou clavier numérique reste possible. Interdiction pour les autres instruments

  10. Les micros seront protégés

  11. L’église sera fermée au public après la célébration et pourra rouvrir le lendemain matin.

 

Les personnes fragiles ou à risque sont invitées à la prudence quant à leur participation

aux rassemblements cultuels.

Toute personne présentant des symptômes (toux, fièvre, fatigue) est invitée à rester à domicile.

Toute personne ne respectant pas ce protocole ne sera pas autorisée à entrer ou à participer à la célébration ;          de même, toute personne pourra être reconduite à la sortie en cas de non-respect.

La santé de tous les participants demeure LA priorité dans ce protocole.

Le doyenné prépare l’accueil d’une famille de personnes réfugiées.

L’assistance était nombreuse, le 13 février dernier, pour écouter Benjamin Gaillard, responsable diocésain de la pastorale des migrants, et Xavier Mignot, diacre permanent, présenter le projet du doyenné de Poligny de s’inscrire dans la démarche des « couloirs humanitaires ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après avoir rappelé les principes de cette initiative mise en œuvre par l’Etat français, les Eglises chrétiennes de France, la Communauté San Egidio, le Secours Catholique et la Fédération de l’entraide protestante, ils ont décliné les moyens humains nécessaires à l’accueil dans le doyenné de Poligny, d’une famille originaire de Syrie ou d’Irak temporairement réfugiée au Liban.

 

Benoit Boban, responsable d’une opération similaire mise en œuvre dans le doyenné de Dole depuis novembre dernier a partagé son expérience, en précisant plus particulièrement les critères favorables et nécessaires à l’accueil et à l’intégration de ces personnes réfugiées.

 

Après un temps d’échange durant lequel les participants ont pu faire part de leurs questions, une quinzaine de personnes ont accepté de faire partie de l’équipe qui va organiser cet accueil et suivre la famille réfugiée après son arrivée. Cette équipe s’appuiera aussi sur toutes les bonnes volontés nécessaires pour que ce projet soit celui de toute une communauté, condition indispensable à sa réussite. 

 

Le pape François, le 7 février dernier, nous invitait à entendre le cri de toutes ces personnes et nous rappelait que la prière est le premier moyen par lequel nous pouvons agir : « Il y a une affirmation que nous devons cependant graver dans nos cœurs : ils sont nos frères et sœurs en humanité. Il en va de leur existence, mais aussi de la nôtre pour ne pas perdre notre âme. À leurs cris, n’opposons pas les nôtres pour les rejeter. »

 

Merci alors de faire part de vos possibilités et des domaines dans lesquels vous pouvez vous engager, même temporairement, en vous adressant à la

Maison du doyenné

10, rue du Collège – 39800 Poligny

03 84 37 10 70 – secteurpoligny@eglisejura.com

Accueil d'une famille de réfugiés
dans le cadre des couloirs humanitaires

Réunion d'information

Jeudi 13 février 2020 à 20 h 30

Salle Saint-Roch

Le doyenné de Poligny a choisi de s'inscrire dans la démarche initiée par les Églises chrétiennes de France, des ONG et l'État français pour accueillir une famille originaire de Syrie, et d’Irak temporairement réfugiée au Liban.

  • Les personnes concernées par ce projet sont des familles, ou des personnes (enfants en bas âge, suivi médical, handicap, etc.).

  • Le protocole « Couloirs Humanitaires », fournit un cadre clair et transparent pour ceux qui veulent s’engager en communauté dans un projet d’accueil d’une famille de réfugiés.

  • Arrivée en France de façon régulière, chaque famille est accompagnée par un collectif de personnes bénévoles. Cet accompagnement s’effectue dans un cadre qui favorise l’autonomie des personnes exilées.

Messe d'action de grâce et d'au revoir de Mgr Jordy
Remise de la reconnaissance diocésaine
Dimanche 15 décembre 2019, collégiale de Poligny

A la fin de la célébration, Monseigneur Jordy s’est adressé aux fidèles pour un message d’au-revoir.

 

Il leur a laissé trois mots à conserver après son départ : merci, confiance et Jésus.

 

Merci. Merci pour les 8 années passées dans le diocèse. Merci pour les rencontres, les liens tissés, l’engagement au service de la mission.

 

Confiance. Avoir confiance en Dieu qui tient ses promesses. Faire confiance au nouveau pasteur que l’Esprit enverra à Saint-Claude. Avoir confiance en soi et ne pas avoir peur : les Jurassiens sont pleins de talents et leur modestie est à la hauteur de leurs talents.

Jésus. C’est celui pour qui il a donné sa vie. Que chacun, à sa place et dans son état de vie garde Jésus au fond de son cœur. C’est la source de toute paix et de toute joie.

Doyenné de Poligy, 10 Rue du Collège, 39800 POLIGNY

Tél : 03 84 37 10 70,    mail : secteurpoligny@eglisejura.com

©2019 Doyenné de Poligny

Egliseverte.jpg
banner-Vatican.jpg
logo diocèse.png